LA JUSTICE DES HOMMES

Ecouter ce message en version VIDEO: cliquez-ici

La justice des hommes miniature2

La justice des hommes

Appel de Dieu À revenir À lui dans l'humilitÉ

 

Message 1parolepourmonpeuple.net – Paris France – Mars 2015

 

 

Sous-titres

La justice des hommes ou le bras armé du système puissant des Nations – La femme dominatrice et asservissante du monde, volontairement aveugle sur sa propre injustice, dont elle est avide et insatiable, mais gardant les yeux ouverts et veillant scrupuleusement sur son propre système d'oppression, sa supériorité, sa toute puissance et sur son pouvoir sur l'homme afin de l'asservir – La justice des hommes, la femme bien aimée et obéissante de l'Antichrist – Bienvenue dans la fin des temps, bienvenue dans le système injuste et pervers des Nations, bienvenue dans la dernière étape avant le retour de la justice de Dieu sur terre – Appel à la repentance pour tous ceux qui auront encore le courage d'entendre et d'écouter l'appel de Dieu

 

LECTURE

Jérémie 34:13 Ainsi parle Yahweh, le Dieu d'Israël : J'ai traité une alliance avec vos pères, le jour où je les ai fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude, en disant : 14 A la fin de la septième année, chacun renverra libre son frère Hébreu qui aura été vendu ; il te servira six années, puis tu le renverras libre de chez toi. Mais vos pères ne m'ont pas écouté, ils n'ont pas prêté l'oreille. 15 Et vous vous étiez convertis aujourd'hui, et vous aviez fait ce qui était juste devant moi, en publiant la liberté chacun à son prochain, et vous aviez traité alliance en ma présence, dans la maison sur laquelle mon Nom est invoqué. 16 Mais vous êtes revenus en arrière, et vous avez souillé mon Nom ; vous avez fait revenir chacun ses esclaves et ses servantes, que vous aviez renvoyés libres, rendus à eux-mêmes, et vous les avez assujettis, afin qu'ils soient pour vous des serviteurs et des servantes.

 

1. Quelle est la justice des hommes ?

La justice des hommes est une femme orgueilleuse, bruyante, stupide et ne sachant rien. Elle prétend tout connaître, tout comprendre, tout dominer et tout régler mais en réalité elle travaille pour ses intérêts personnels, pour imposer sa propre loi et non pas celle de Dieu. Elle est violente et non pas conciliante, elle n'aime pas mais elle brime, elle n'a aucune compassion mais elle désire seulement opprimer et oppresser.

La justice des hommes se déguise en ange de lumière mais en réalité ce sont les ténèbres qu'elle recherche et qu'elle aime, à l'image de la robe dont elle se pare, une robe entièrement noire, sombre comme la mort, cette mort à laquelle elle aime condamner tous ceux qui n'acceptent pas d'Être brisÉs par le joug de son autoritÉ.

 

2. Que fait la justice des hommes ?

La justice des hommes aime imposer sa propre loi, mais elle veut ignorer quelle sera elle-même jugée par la loi de Dieu, car il n'y a qu'une seule justice et c'est celle de Dieu. En effet, qui a appris à l'enfant la "justice" lorsqu'il déclare à son frère : rends-moi mon jouet, tu me l'as pris, c'est "injuste" ? Est-ce le Code Civil des hommes qui a appris à cet enfant la justice ? Bien sûr que non, car l'enfant a reçu dès sa naissance dans son cœur et dans son âme les lois et les règles de la justice de Dieu, car Dieu lui-mÊme veille sur sa justice, et l'inscrit lui-mÊme dans chaque homme et chaque femme, dÈs le jour de sa naissance.

Mais en grandissant, cet enfant recevra lui aussi la loi des hommes, il la recevra sur les bancs de l'école des hommes, l'école dans laquelle il aura appris à opprimer comme il a ÉtÉ opprimÉ, selon la loi des hommes, alors que la Bible dÉclare qu'on doit aimer son prochain comme Dieu nous a aimÉs.

C'est alors que l'homme cherchera lui aussi à dominer et à oppresser son voisin, dans le but d'amasser des richesses et de devenir le plus puissant possible, à l'image des juges et des avocats qui montrent et qui démontrent leur autorité d'homme, au sein des salles d'audience qui sont finalement devenues des salles de démonstration de puissance et non plus des endroits où l'on recherche la justice et le droit, c'est-à-dire la défense du faible et de l'opprimé selon ce que les règles de la justice de Dieu réclament à l'homme.

 

3. "La loi du plus fort" au lieu de "la loi pour protÉger le plus faible"

La règle est donc devenue : "opprimer pour ne pas être opprimé" autrement dit c'est la loi du plus fort, c'est-à-dire exactement le contraire de ce pourquoi le magistrat a été mis en place par Dieu : la défense du faible et de l'étranger, de l'orphelin et de la veuve.

Romains 13:1 Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures ; car il n'y a pas d'autorité qui ne vienne pas de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. 2 C'est pourquoi celui qui résiste à l'autorité résiste à l'ordre de Dieu, et ceux qui y résistent attireront la condamnation sur eux-mêmes.

3 Car ce n'est pas pour une bonne action, mais pour une mauvaise que les magistrats sont à craindre. Or veux-tu ne pas craindre l'autorité ? Fais-le bien, et tu auras sa louange. 4 Car le magistrat est un serviteur de Dieu pour ton bien.

Mais si tu fais le mal, crains ; car ce n'est pas en vain qu'il porte l'épée, étant serviteur de Dieu, ordonné pour faire justice en punissant celui qui fait le mal.

5 C'est pourquoi il faut être soumis, non seulement à cause de la punition, mais aussi à cause de la conscience. 6 C'est aussi pour cela que vous payez les impôts, parce que les magistrats sont les serviteurs de Dieu, s'employant à rendre la justice.

8 Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime les autres a accompli la loi. 9 Parce que ce qui est dit : Tu ne commettras pas d'adultère, tu ne tueras pas, tu ne déroberas pas, tu ne convoiteras pas, et tout autre commandement qu'il puisse y avoir, est résumé dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

 

4. La mise en garde du juste juge

A tous ceux qui soutiennent le système de la justice des hommes, juges et avocats, policiers, gendarmes et autres hommes de loi, Dieu vous dit ceci : n'oubliez pas que c'est moi qui vais vous juger, et moi je ne vous jugerai pas selon votre Code Civil mais selon ma justice à moi, qui est inscrite dans ma Parole la Bible, mais que vous ne lisez pas, que vous ne consultez pas, que vous ne respectez pas, mais qui pourtant vous jugera.

Le jour de votre jugement, mon jour, le jour de ma justice, vous n'aurez pas de grandes robes noires sur vous, et personne n'annoncera "voici le juge" quand vous entrerez dans la salle, car vous serez nus et sur le banc des accusés lorsque vous comparaitrez devant moi, afin de rendre des comptes à moi, votre juge, pour toutes les injustices que vous avez commises devant mes yeux, pour me narguer et pour m'humilier.

Sur tous les jugements et les traitements que vous avez fait subir à tous mes enfants sur la terre, je vous ferai rendre des comptes, et je vous traiterai de la même manière que vous les avez traités, avec votre injustice, tous les hommes et toutes les femmes de la terre qui étaient venus chercher chez vous la justice, c'est-à-dire la vraie justice, la mienne, à moi Dieu, mais à qui vous avez préfÉrÉ rendre votre propre justice, afin de défendre vos propres intérêts et non pas les miens, dit Dieu.

Vous avez préféré rendre une justice du crime, afin de garantir votre enrichissement personnel, vous serez donc jugÉs selon cette justice-lÀ, la vÔtre, celle que vous appelez devant moi "la justice", et vous subirez le feu de ce que vous avez fait subir à tous ceux qui ont été maltraités et meurtris par vous, vous les juges iniques, indignes, injustes et méprisables de la terre.

 

5. Appel À la repentance et au changement

Je vous écris aujourd'hui dans le but de vous avertir, je vous demande de vous repentir, de cesser vos pratiques injustes et cruelles, et de revenir à la pratique de la justice et du droit, ceux pour lesquels je vous ai moi-même nommés et placés en tant que juges, avocats, policiers, gendarmes et autres hommes de loi, chargés de faire respecter ma justice et mes lois.

Je ne prends personne par surprise, personne ne pourra dire qu'il n'a pas été prévenu, personne ne pourra dire que Dieu n'a pas averti les hommes de la terre. Alors repentez-vous car je viens pour juger le monde, et mon salaire est avec moi. Moi, je ne ferai aucune acception de personne, chacun sera jugé pour lui-même, et je serai sans pitié avec celui qui a été sans pitié.

Gardez-vous de ne pas entendre celui qui parle depuis le Ciel et gardez-vous de ne pas entendre celui qui parle depuis la terre, car votre mépris ne fera qu'augmenter votre souffrance à vous et non pas la mienne. Vous avez oublié Dieu mais Dieu ne vous a pas oublié. Repentez-vous et revenez à moi. Je suis Dieu, votre Dieu.

 

Deutéronome 6:1 Voici les commandements, les lois et les ordonnances que Yahweh, votre Dieu, m'a ordonné de vous enseigner, afin que vous les pratiquiez dans le pays ; 2 afin que tu craignes Yahweh, ton Dieu, en gardant durant tous les jours de ta vie, toi, ton fils, et le fils de ton fils, toutes ses lois et ses commandements que je t'ordonne, pour que tes jours soient prolongés.

3 Tu les écouteras donc, ô Israël, et tu auras soin de les mettre en pratique, afin que tu sois heureux. 6 Et ces paroles, que je t'ordonne aujourd'hui, seront dans ton cœur. 7 Tu les enseigneras soigneusement à tes enfants, et tu en parleras quand tu te tiendras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.

18 Tu feras ce qui est droit et bon aux yeux de Yahweh, afin que tu sois heureux.

20 Quand ton enfant t'interrogera à l'avenir, en disant : Que veulent dire ces préceptes, ces lois, et ces ordonnances que Yahweh, notre Dieu, vous a ordonnées ? 21 Tu diras à ton enfant : Nous étions esclaves 23 et il nous a fait sortir de là. 24 Yahweh nous a ordonné de pratiquer toutes ces lois, et de craindre Yahweh, notre Dieu, afin que nous soyons toujours heureux, et qu'il préserve notre vie, comme aujourd'hui.

25 Et ceci sera notre justice, que nous prenions garde de pratiquer tous ces commandements devant Yahweh, notre Dieu, comme il nous l'a ordonné.

Galates 5:1 Demeurez donc fermes dans la liberté pour laquelle Christ nous a affranchis, et ne vous mettez plus sous le joug de la servitude.

Romains 6:12 Que le péché ne règne donc pas dans votre corps mortel pour que vous obéissiez à ses convoitises. 13 Et ne livrez pas vos membres au péché pour être des instruments d'iniquité ; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme de morts étant devenus vivants, et offrez vos membres à Dieu pour être des instruments de justice.

14 Car le péché ne dominera pas sur vous, parce que vous n'êtes pas sous la loi, mais sous la grâce. 18 Ayant donc été affranchis du péché, vous avez été asservis à la justice.

22 Mais maintenant que vous êtes affranchis du péché et asservis à Dieu, vous avez pour fruit la sanctification et pour fin la vie éternelle. 23 Car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle par Jésus-Christ, notre Seigneur.

 

1 parole pour mon peuple – www.1parolepourmonpeuple.net  – Des messages de Dieu pour son peuple – Abonnez-vous à la newsletter sur le site

 


ATTRIBUTIONS - DROITS D'AUTEURS - CREDITS PHOTO

GLOIRE DE L'ŒUVRE

Jésus-Christ le seul vrai Dieu – notre bien-aimé Sauveur et Seigneur Yehoshua.

CITATIONS DE LA BIBLE

BJC – Bible de Jésus-Christ – www.bibledejesuschrist.org

IMAGES

zagart701 / pt.123rf | Ruud Morijn / pt.123rf | remik78 / Foter.com / CC BY-NC

MARQUES CITÉES

Tous les noms et marques commerciales citées dans ce document et sur nos sites sont la propriété exclusive de leurs propriétaires respectifs.

Date de dernière mise à jour : 13 Déc 2015