La marque de la flétrissure - Extrait 4 - LE TEST DU CHIEN MORT

19981037 s copie pour couverture La marque de la flétrissure

 

La marque

de la flétrissure

Le monde physique révèle-t-il

le monde spirituel ?

Le jour où Dieu a pris la

parole dans ta vie

 

Jean-Christophe Lenglet

Paris France – Octobre 2014

 

 

Suite du message "La marque de la flétrissure" – Partie 13

Chapitre 13 Le "test du chien mort"

Ou le signe et la clé de ta délivrance de la flétrissure – Comment t'assurer que tu ne prends pas le repas du Seigneur indignement ? – Découvrir si tu es assis à la table des démons ou bien à la table du Seigneur ?

Introduction

Nous avons vu hier que la signification "spirituelle" de la Cène, du repas du Seigneur, est d'une part la lecture de la Bible (le pain) et d'autre part la pratique de la vie de Jésus (le vin), et que si ta vie quotidienne n'est pas soumise à Dieu, alors tu produits des œuvres indignes de Jésus (des œuvres "mortes"), tu prends ainsi la Cène du Seigneur "indignement" (parce que tu manges et bois en méprisant le corps et le sang de Jésus), ce qui mérite la mort. Nous avons dit que la seule manière de ne pas boire "indignement" le repas du Seigneur est de rester totalement soumis à Dieu de manière à ce qu'il te délivre lui-même du péché, mais la question qui se pose maintenant est: comment Dieu te montre-t-il que tu es réellement soumis à sa volonté (c'est-à-dire conduit par sa puissance à lui) et non pas soumis à ta propre volonté (c'est-à-dire conduit par tes propres forces) ? Aujourd'hui nous allons voir comment évaluer la réalité de ta soumission à Dieu par un moyen simple et pratique: le "test du chien mort". Es-tu prêt pour ton test ?

 

13.1 - Le jour où Mephiboscheth a passé avec succès le "test du chien mort" devant le roi David

Manges-tu à la table du Seigneur ou bien à la table des démons ? – Comment Mephiboscheth a été ramené à "la table du roi"

2Sam 9:8 Mephiboscheth se prosterna devant David, et dit : Qu'est ton serviteur, pour que tu regardes un chien mort, tel que moi ? 10 Et le roi David dit: Mephiboscheth mangera toujours à ma table. 11 Mephiboscheth mangea à la table de David, comme l'un des fils du roi.

1Cor 10:21 Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, et la coupe des démons ; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur, et à la table des démons. 22 Voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur ? Sommes-nous plus forts que lui ?

Mephiboscheth, petit fils "oublié" du roi Saül, était estropié depuis son enfance et menait une petite vie misérable et retirée lorsque le roi David l'a convoqué afin de lui parler. Il aurait pu manifester de l'amertume, de la rancune ou de l'orgueil devant le roi David, à cause du conflit passé entre Saül (son grand-père) et David, mais il a préféré s'humilier totalement devant David et il n'a fait aucun cas de sa personne, allant même jusqu'à se déclarer lui-même "un chien mort". Par cette attitude (de cœur), Mephiboscheth a spirituellement refusé de "manger à la table des démons" (l'orgueil) et il a accepté de "manger à la table du Seigneur" (l'humilité), ce qui correspond à prendre le repas du Seigneur (la Cène) "dignement" (d'après notre enseignement d'hier sur la Cène). C'est pourquoi le roi David l'a honoré et l'a lui-même invité à manger tous les jours à la table du roi (la protection du Seigneur). D'accord ? Cette parabole de Mephiboscheth va nous permettre de comprendre toute la suite de l'enseignement d'aujourd'hui, alors garde bien en tête ce qui vient d'être dit, et particulièrement le fait que c'est le roi David qui a ramené lui-même Mephiboscheth à sa table et non pas Mephiboscheth qui a pu le faire par ses propres capacités ou moyens ou prétentions ou envies ou efforts pieux ou quelconques autres moyens plus ou moins sincères ou personnels…

 

13.2 - Le "test du chien mort" ou comment savoir si je mange à la table du Seigneur ou à la table des démons ?

Suis-je vraiment soumis à Dieu ? – Je t'aime mon péché chéri et je te crie mon amour par un cœur en larmes qui succombe à ton appel – Regarde-toi honnêtement dit ton Dieu – Tu passes pour être vivant mais tu es mort (spirituellement)

C'est donc afin de découvrir et de reconnaitre si tu es bien mort ou encore vivant aux convoitises du monde, que tu vas pouvoir pratiquer maintenant le "test du chien mort". Ce test va te permettre d'évaluer l'état de ta soumission à Dieu, ce qui est la clé de ta délivrance de cette spirale de la mort qu'est la flétrissure à laquelle tu as été soumis. Es-tu prêt ? Allons-y.

Qu'est-ce que le "test du chien mort" ? Réponse: c'est quand le chien est devenu insensible (mort) au "réflexe du chien de Pavlov". Or, voici ce qu'est le "réflexe du chien de Pavlov": c'est le principe du réflexe conditionné. Le physiologiste Ivan Pavlov a démontré en 1889 qu'il était possible de conditionner un chien à réagir à une stimulation (visuelle ou sonore) qui le pousse à accomplir une action précise et prédéfinie. Il a constaté qu'après avoir habitué un chien pendant quelques jours à voir s'allumer une lampe rouge avant de lui donner sa nourriture, on pouvait déclencher la salivation du chien au seul déclenchement de la lampe rouge, sans même lui présenter la nourriture en question, prouvant par-là l'acquisition du réflexe conditionné en question.

Partant de ce principe de Pavlov, nous allons maintenant pouvoir élaborer notre "test du chien mort" qui consiste donc pour toi mon frère ma sœur à observer puis à analyser ta propre réaction lorsqu'une "lampe rouge" de la tentation du péché s'allume devant tes yeux, autrement dit quand tu es confronté par un réflexe conditionné (par Satan) de la convoitise de tes yeux, ou de la convoitise de ta chair, ou de ton orgueil, qui sont les trois sources primaires du péché, selon 1Jean 2:16 car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.

Comment décrypter le test ? Si tu constates que devant telle ou telle tentation du péché, ton coeur "salive" (comme le chien de Pavlov) et amorce solidement ta convoitise au point d'y succomber, c'est que tu es vivant et non pas mort (au péché), et si ce n'est pas le cas, alors c'est que tu es bel et bien mort (au péché) et que l'Esprit de Dieu domine réellement sur ton coeur en te gardant lui-même de cette tentation selon: 1Jean 5:18 Celui qui est né de Dieu est gardé par le Fils de Dieu, et la malin ne le touche pas. Par ailleurs, le mécanisme de la convoitise qui conduit au péché nous est donné ici: Jac 1:14 Chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. 15 Puis la convoitise, lorsqu'elle a conçu, enfante le péché ; et le péché, étant consommé, produit la mort.

Afin que notre "test du chien mort" soit plus parlant, prenons des exemples:

Exemple 1: Tu achètes une baguette et la boulangère te rend 1 euro de monnaie en trop, quelle réaction vois-tu en toi ? Est-ce que ton cœur "tressaille" d'envie de garder cette pièce ou bien ton amour de la justice (de Dieu) te pousse dès le premier instant à restituer l'argent ? Ta convoitise te pousse-t-elle finalement à te taire et à conserver cette pièce comme par un attrait irrésistible de ta chair, qui finit par l'emporter malgré toi ? Répond honnêtement à ces questions car tu es seul face à Dieu et cela ne sert à rien de te mentir à toi-même, n'est-ce pas ?

Exemple 2: Tu fais la queue à la pharmacie et comme il y a du monde, tu observes qu'une personne qui est arrivée après toi est en train de vouloir doubler tout le monde afin de passer devant toi, quel est le premier sursaut que tu observes dans ton cœur, est-ce le sentiment d'une injustice insupportable et l'envie de te faire justice ou bien constates-tu un sentiment calme dû au fait que ta seule justice est au ciel et que c'est Dieu qui veille sur ta vie ? Si ton orgueil continue de te piquer par une sorte de petite volonté violente de te faire justice, pour finalement intervenir devant cette personne par un mouvement de colère impossible à réprimer alors c'est encore que le chien n'est pas "mort" et que ce n'est pas l'Esprit de Dieu qui domine sur toi, mais l'esprit du monde, tu comprends ?

Exemple 3: Tu regardes la télévision ou bien un magazine et tu voies quelque chose qui te tente beaucoup (par exemple un vêtement, des chaussures de sport, un modèle de voiture, une belle montre, le dernier smartphone, une belle maison, une super croisière ou des vacances à la neige, etc), alors à cet instant précis, observe la réaction de ton coeur, et constate si ton cœur a été piqué à la première seconde par une sorte de petit pincement qui agit avec vigueur, comme une espérance, une aspiration forte ou une sorte de mouvement de salivation. Cette réaction constitue en réalité un appel "normal" et "classique" de ta chair, mais que se passe-t-il ensuite, es-tu incapable de résister à cette tentation si toutefois l'objet en question est dans ton budget, ou constates-tu qu'après quelques instants, tu es capable de considérer cette tentation comme étant finalement sans intérêt et même inintéressante comme de la boue ?...

Phil 3:7 Mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte, à cause de Christ. 8 Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l'excellence de la connaissance de Jésus Christ mon Seigneur, pour lequel j'ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ.

Exemple 4: Cet exemple sera le plus déterminant, c'est le test de l'addiction. Tu essayes d'arrêter de fumer, de boire, de commettre des péchés d'immoralité sexuelle, ou de consommations de drogues ou des addictions telles que le jeu, la voyance, le tarot, la sorcellerie ou la magie, et tu constates que même si tu parviens à réprimer cette envie pendant quelques jours ou quelques temps, elle te ronge de plus en plus, et un jour où l'envie est trop forte, elle finit par triompher de toi, en te faisant chuter une fois de plus dans ce péché que tu vomis pourtant par ailleurs… le "chien" n'est toujours pas mort mais il est bien vivant.

Mon frère ma sœur, si dans l'un de ces cas, tu as vu ton cœur saliver comme le chien de Pavlov devant la lampe rouge, et que tu n'as ensuite pas réussi à résister à cette tentation, c'est que le "chien de Pavlov" n'est pas mort… Dans ce cas, ton "test du chien mort" est négatif, ton coeur n'est pas mort à la convoitise du monde, ton cœur n'est pas encore totalement soumis à Dieu afin que Dieu te garde lui-même, il n'est pas encore sanctifié, pas encore consacré, et tu peux toi-même constater par le résultat de ce test que tu es encore en train de manger à la table des démons et non pas à la table du Seigneur. Comprends mon frère ma sœur que c'est important pour toi de connaitre l'état réel de ton cœur, sans te mentir à toi-même, non pas dans le but de t'accuser toi-même et de te démontrer à toi-même que tu es irrémédiablement "mauvais" (même si c'est vrai au départ), mais c'est plutôt dans le but de constater jour après jour les progrès que tu vas faire grâce à Dieu et par son action à lui dans ta vie. Par le "test du chien mort", tu vas pouvoir ainsi évaluer régulièrement la réalité de ta mort au monde jusqu'au jour où tu vas enfin pouvoir constater que Dieu t'a assis à la table du roi David, parce que tu es bien "un Mephiboscheth mort" (au monde et à ses convoitises).

Phil 3:8-11 Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l'excellence de la connaissance de Jésus Christ mon Seigneur, pour lequel j'ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, et si je puis, à la résurrection d'entre les morts.

 

La suite demain…

Demain, nous allons voir pourquoi tant que tu restes spirituellement attaché à une seule convoitise ou plaisir du monde, tu restes irrémédiablement soumis à ton péché et livré à ta flétrissure, et ce malgré ton amour sincère pour ton Dieu, et comment ta consécration à Dieu et ta recherche de la sanctification constituent les clés nécessaires et indispensables à ta délivrance de la flétrissure de la mort.

 

 

1 parole pour mon peuple – www.1parolepourmonpeuple.net – Des messages de Dieu pour son peuple – Abonnez-vous à la newsletter sur le site

 

ATTRIBUTIONS - DROITS D'AUTEURS - CREDITS PHOTO

Images

zagart701 / pt.123rf  |  Ruud Morijn / pt.123rf  |  Mariya Akhmadalieva / pt.123rf

Date de dernière mise à jour : 10 Oct 2015