LA CIGARETTE: UN SIGNE DE TON APPARTENANCE AU ROYAUME DE LA MORT

2015 1003 la cigarette un signe de ton appartenance au royaume de la mort minia1

La cigarette: un signe de ton appartenance au royaume de la mort

- Un signe qui démontre que tu n'as pas "connu" DIeu

– Ton "odeur de la mort" qui ne plait pas à Dieu

 

Message 1parolepourmonpeuple.net – Paris France – Octobre 2015

 

 

Luc 12:54 Puis il dit encore aux foules : Quand vous voyez un nuage se lever à l'occident, vous dites aussitôt : La pluie vient. Et cela arrive ainsi. 55 Et quand vous voyez souffler le vent du midi, vous dites qu'il fera chaud. Et cela arrive. 56 Hypocrites ! VOUS SAVEZ BIEN DISCERNER L'ASPECT DU CIEL et de la terre ; et comment ne discernez-vous pas cette saison ? 57 Et POURQUOI AUSSI NE RECONNAISSEZ-VOUS PAS DE VOUS-MÊMES CE QUI EST JUSTE ?

 

1. "Connaître" ou le fait d'avoir "une relation intime" avec ce que tu "connais"

"La connaissance" qui t'a fait connaître "la chose connue" ?

La Bible nous enseigne qu'une "connaissance" n'est pas une donnée intellectuelle acquise ni même une personne qu'on a déjà rencontrée dans sa vie, bien mais plutôt "la pratique d'une relation", d'un "échange", d'un "contact", qui produit ensuite "une conséquence" ou "un fruit".

Genèse 2:16 Puis Yahweh Dieu donna cet ordre à l'homme, en disant : Tu mangeras, tu mangeras de tout arbre du jardin. 17 Mais quant à l'arbre de la CONNAISSANCE du bien et du mal, tu n'en mangeras point, car le jour où tu en mangeras, tu mourras, tu mourras.

Genèse 4:1 Adam CONNUT Eve sa femme et elle conçut. Genèse 4:17 Caïn CONNUT sa femme ; elle conçut.

"Connaître" entraîne Une suite de conséquences logiques

Question: pourquoi Dieu a-t-il interdit à Adam de manger de l'arbre de "la connaissance du bien et du mal" ? Réponse: parce que manger de cet arbre consistait à "connaître le mal", "CONNAÎTRE" dans le sens "AVOIR UNE RELATION INTIME QUI PRODUIT DU FRUIT" avec "le mal" autrement dit "concevoir avec le mal" comme "partenaire" ou comme "conjoint", puisque de la même manière que l'homme "connaît sa femme" et a avec elle une "relation intime qui produit du fruit" (ce qui a pour conséquence "la conception" d'un enfant, lequel constitue "le fruit conçu" avec la femme en question), alors de la même manière, LORSQUE L'HOMME "CONNAIT LE MAL", IL A AVEC LE MAL UNE "RELATION INTIME QUI PRODUIT DU FRUIT", CE QUI A POUR CONSÉQUENCE LA "CONCEPTION" D'UN "ENFANT", QUI EST "LE PÉCHÉ", puis le péché, étant consommé, produit la mort (selon Jacques 1:15), d'accord ? Nous trouvons donc la suite de conséquences logiques suivante :

1.CONNAÎTRE  =>  2.AVOIR UNE RELATION INTIME QUI PRODUIT DU FRUIT  =>  3.CONCEPTION D'UN "ENFANT" OU D'UN "FRUIT"  =>  4.NAISSANCE DU "FRUIT" EN QUESTION  =>  5.RÉTRIBUTION DU "FRUIT" PAR LA RÉCEPTION DE CE À QUOI DONNE DROIT LE "FRUIT" (LE SALAIRE OU LA RÉCOMPENSE).

Un fruit pour la vie contre un fruit pour la mort

D'après ce qui vient d'être dit, nous pouvons déduire facilement que "CONNAÎTRE DIEU" (ou "connaître la vérité") consiste à "AVOIR UNE RELATION INTIME QUI PRODUIT DU FRUIT" avec Dieu, ce qui produit comme fruit "le bien", et ce qui conduit à "la vie" en tant que "rétribution finale", tandis que "CONNAÎTRE LE DIABLE" (ou "connaître le mensonge") consiste à "avoir une relation intime qui produit du fruit" avec le diable, ce qui produit comme fruit "le mal" (le péché), et ce qui conduit à "la mort" en tant que "rétribution finale", vous comprenez ?

Identifier la source du "fruit" à partir du "fruit"

Forts du raisonnement précédent, et par voie de conséquence, nous pouvons donc conclure ceci : TOUT CE QUI PRODUIT COMME FRUIT "LA MORT" ET NON PAS "LA VIE" NE PEUT DONC ABSOLUMENT PAS ÊTRE LE RÉSULTAT D'UNE "RELATION INTIME AVEC LE BIEN" (AVEC DIEU) MAIS PLUTÔT D'UNE "RELATION INTIME AVEC LE MAL" C'EST-À-DIRE AVEC LE DIABLE ET NON PAS DIEU, n'est-ce pas ? Alors maintenant qu'en est-il de ta cigarette (puis de tout autre exemple que nous pourrons étudier ensuite) ?

 

2. Ta "connaissance" de la cigarette - un péché - une "odeur de la mort"

La cigarette produit la mort et non pas la vie – comme le péché

Partant du principe évident que la cigarette ne produit pas "la vie" mais "la mort" (puisqu'il est écrit: "fumer tue" sur tous tes paquets de cigarettes), nous en déduisons que "fumer" est un fruit "du mal" et non "du bien", puisqu'il conduit à "la mort" et non pas à "la vie", n'est-ce pas ? Ceci nous révèle donc que l'instigateur de la cigarette est bien le diable (celui qui donne la mort) et non pas Dieu (celui qui donne la vie), d'accord ? Conclusion : "FUMER" EST DONC "LE FRUIT D'UNE RELATION INTIME" AVEC LE DIABLE ET NON PAS AVEC DIEU. Remarque : pour ceux qui argumenteront que c'est ni l'un ni l'autre (ni Dieu ni le diable), sachez que c'est bibliquement impossible car il n'y a pas de troisième possibilité (le neutre) puisque Jésus a déclaré ceci : "Celui qui n'est pas avec moi est contre moi, et celui qui n'assemble pas avec moi disperse" (Matthieu 12:30). "Mais par quel mécanisme suis-je donc en relation intime avec le diable en fumant ?", direz-vous ?

La servitude du péché

D'abord, quand nous considérons l'action de "fumer", il ne faut pas confondre LA CAUSE et LA CONSÉQUENCE : en effet, il ne s'agit pas ici de "fumer" (qui est l'action physique ponctuelle de prendre une cigarette et de la fumer), mais bien plutôt "d'être fumeur" c'est-à-dire d'être "livré" au vice du tabac, ce qui produit ensuite l'action physique de fumer les cigarettes en question, par voie de conséquence, car c'est bien le fait d'être "pécheur" qui produit "le péché" et non pas l'inverse, et ceci correspond bien à la situation de l'homme sur la terre puisque c'est bien cet état de "pécheur" qui est premièrement reçu par tout homme et toute femme dès le jour de sa naissance, et qui est par la suite totalement irrémédiable et irréversible pour l'homme (sans l'aide de Dieu) puisqu'il est écrit : "Quiconque se livre au péché est esclave du péché" (Jean 8:34). Pas assez clair ? D'accord, alors prenons un exemple : quelqu'un d'abstinent au tabac pour une certaine durée, "ne fume pas" pendant cette période d'abstinence, mais pourtant il reste toujours "fumeur" pendant cette période, pourquoi ? Parce qu'il reste un homme "livré" (c'est-à-dire "esclave") au vice du tabac, et c'est pourquoi s'il n'est pas délivré par Dieu de ce vice auquel il est "livré" comme un "esclave", alors il recommencera forcément à fumer au bout d'un certain temps, et ce quelle que soit la période d'abstinence plus ou moins longue qu'il ait réussi à accomplir, vous comprenez ? A noter que ce raisonnement s'applique à tous les autres vices tels que l'alcool, les drogues, la gloutonnerie et tout ce qui est d'une manière générale nuisible à la santé.

Fumer est une offense envers Dieu

Malgré cet aspect évident néfaste de la cigarette, beaucoup de gens persistent aujourd'hui dans un raisonnement absurde et "tolèrent" la pratique de la cigarette dans les "milieux chrétiens", mais en tant qu'enfants de Dieu, nous devons refuser de rabaisser nos critères à ceux du monde et plutôt nous plier aux critères de Dieu (qui ne change pas), n'est-ce pas ? Or, selon les "critères de Dieu", il est clair que FUMER CONSTITUE UN PÉCHÉ. Pourquoi, ou plutôt quels sont donc ces "critères de Dieu" en question direz-vous ? C'est simple, car tu sais bien d'une part que "FUMER TUE" (c'est écrit sur tes paquets de cigarettes), tandis que d'autre part la Bible déclare : "TU NE TUERAS POINT", d'accord ? Donc lorsque tu fumes, tu contribues implicitement et délibérément à "te tuer" toi-même (ainsi que ceux qui t'entourent qui inhalent ta fumée), ce qui constitue de fait "une révolte" contre Dieu puisque tu violes la loi de Dieu qui dit : "tu ne tueras point". Enfin, fumer est également une offense directe envers Dieu du point de vue du simple bon sens, puisque nous savons que c'est Dieu seul qui donne la vie (et qui la reprend), selon son bon vouloir, étant donné que la vie appartient à Dieu seul (d'ailleurs Dieu est lui-même "LA VIE") et il est par conséquent le seul à pouvoir "donner vie" à qui que ce soit, n'est-ce pas ? C'est pourquoi le meurtre (ou le suicide) est une offense directe envers Dieu, or nous savons que toute offense envers Dieu mérite l'Enfer selon la Bible (Romains 6:23), c'est pourquoi ta cigarette produit sur toi "une odeur de la mort" (du point de vue de Dieu), tu comprends ?

1Samuel 2:6 YAHWEH EST CELUI QUI FAIT MOURIR ET QUI FAIT VIVRE, qui fait descendre au scheol et qui en fait remonter.

Jean 14:6 Jésus lui dit : JE SUIS le chemin, la vérité, et LA VIE. Nul ne vient au Père que par moi.

Fumer n'est pas une "maladie" (comme le cancer ou la grippe)

Il convient ici de tordre enfin le cou à une idée fausse qui s'est installée dans la tête de beaucoup de chrétiens, qui ont pris l'habitude de considérer que les fumeurs sont des "victimes" d'une "maladie" qui s'appelle "le tabac" comme d'autres sont victimes du cancer, de la myopie ou de la lèpre. Or, tel que nous venons de le comprendre, il s'agit bien d'une "maladie" mais cette "maladie" s'appelle "le péché", et cette maladie (le péché) est totalement incurable et inguérissable par la médecine des hommes, mais seulement et uniquement par l'intervention directe du "médecin des médecins" qui est Jésus-Christ, et cette guérison s'appelle "la conversion", autrement dit le fait de "donner sa vie à Dieu" et "être racheté par lui". Ta guérison du tabac passe donc par ta guérison du péché, et en tant que guérison du péché, tu seras aussi guéri en même temps de toutes tes autres "maladies", celles qui sont en réalité la conséquence du péché, à savoir la drogue, les dérives sexuelles, les meurtres et autres mauvais sentiments (voir paragraphe suivant: DES SIGNES "VISIBLES" ET "INVISIBLES" DU PÉCHÉ). Les fumeurs ont donc bien besoin de Jésus-Christ et non pas de "patchs anti-tabac", d'acuponcture, de cure ou autres "drogues" et traitements anti-tabac divers, d'accord ? Alors si ton voisin est fumeur, tu sais donc maintenant que tu dois prier pour sa conversion au lieu de prier pour que Dieu guérisse sa maladie du tabac (de même que toute autre "maladie" qui est en réalité "un signe" du péché).

Fumer démontre ta relation intime avec le diable

Faisons maintenant une synthèse des paragraphes précédents : puisque tu as compris d'après les paragraphes précédents que "fumer constitue un péché", et que tu sais par ailleurs que tu ne peux pas être conduit par l'esprit de Dieu à pécher (à pratiquer l'usage du tabac) puisqu'il est écrit : "Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche point" (1Jean 5:18), et que tu sais par ailleurs que : "Tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu" (Romains 8:14), tu peux alors en déduire que "tous ceux qui sont conduits par l'esprit du diable sont fils du diable, et pratiquent le péché". Conclusion : lorsque tu fumes, tu démontres toi-même que tu es fils du diable, puisque tu pratiques le péché, et qu'en tant que "fils du diable", alors tu as bien "une relation intime avec ton père" (père dans le sens de celui qui inspire tes pensées et tes actes, et celui auquel tu appartiens), ce qui démontre bien que FUMER EST UNE CONSÉQUENCE D'UNE RELATION INTIME AVEC LE DIABLE. Convaincu ? Alors remontons maintenant plus haut à la source.

 

3. Le signe qui démontre que tu "n'as pas connu" dieu: ta pratique du péché

"Connaître" Dieu est la conséquence d'avoir "été connu" de Dieu premièrement

Revenons maintenant à la notion de "LA CONNAISSANCE", et mettons (de nouveau) LA CAUSE et LA CONSÉQUENCE dans le bon ordre : celui qui n'a pas "connu" Dieu n'a forcément pas "été connu" de Dieu premièrement, puisque c'est Dieu qui se révèle premièrement et qui donne ensuite une "connaissance" de sa propre personne à l'homme, la "connaissance" étant comme on l'a dit une "relation intime et personnelle" avec lui-même (Dieu).

Le signe que tu n'as pas "connu" Dieu : ta pratique récurrente du péché (par exemple ta cigarette)

Alors comprenons maintenant que celui qui n'a pas "été connu" de Dieu ne peut en aucun cas "se sanctifier" lui-même (cesser toute pratique du péché), car c'est Dieu seul qui détient cette capacité exclusive, c'est-à-dire à la fois le pouvoir légal et aussi la puissance suffisante, pour "sanctifier" un homme et faire de lui un homme saint (un homme qui ne pèche plus). Or, un homme qui n'est pas "sanctifié" (par Dieu) continue donc obligatoirement à pratiquer le péché (puisqu'il n'en est pas délivré), et il produit donc les signes "visibles" du péché, sous ses différentes formes (comme par exemple la cigarette), signes qui démontrent donc que cet homme ne "connaît" pas Dieu, autrement dit ne pratique pas actuellement "une relation qui produit du fruit" avec Dieu, d'accord ?

Des signes "visibles" et "invisibles" du péché

Or ces signes du péché sont entre autres la pratique de la cigarette, l'alcool, les drogues, l'impudicité (les dérives sexuelles sous toutes leurs formes), le mensonge, la cupidité, la colère, le meurtre, etc, qui sont ici des exemples de la pratique du péché sous sa forme "visible", mais comprenons que cet homme pratique aussi le péché sous sa forme "invisible" (invisible à l'homme mais que Dieu voit), telle que les mauvaises pensées, mauvais désirs, mauvais sentiments, et d'une manière générale tout ce que l'homme nourrit et entretient dans le secret de son cœur, c'est-à-dire l'hypocrisie, la duplicité, les fraudes et autres meurtres, adultères et toutes violations de la loi de Dieu, la cupidité et tous les sentiments et actions cachés, qui souillent ainsi "l'homme intérieur" selon la Bible.

1Jean 2:3 Et nous savons que nous l'avons CONNU, si nous gardons ses commandements. 4 Celui qui dit : Je l'ai CONNU, et qui ne garde point ses commandements, est un menteur, et il n'y a point de vérité en lui. 5 Mais celui qui garde sa parole, l'amour de Dieu est véritablement parfait en lui, et c'est PAR CELA QUE NOUS SAVONS QUE NOUS SOMMES EN LUI.

Etre "connu" de Dieu et continuer à pratiquer le péché : un non-sens biblique

Nous avons de nouveau ici une suite de conséquences logiques : d'abord, la Bible est très claire lorsqu'elle affirme que SEULS CEUX QUE DIEU "AURA CONNUS" SERONT SAUVÉS, puisque Jésus répondra à ceux qui ne seront pas sauvés : "JE NE VOUS AI JAMAIS CONNUS, retirez-vous de moi, VOUS QUI COMMETTEZ L'INIQUITÉ" (Matthieu 7:23). Or, dans ce verset, Jésus nous révèle par ailleurs que ceux que Dieu "n'a pas connus" ont la particularité de "COMMETTRE L'INIQUITÉ", autrement dit "le péché", ce qui nous permet de conclure ceci : LA PRATIQUE DU PÉCHÉ CONSTITUE SELON LA JUSTICE DE DIEU LA PREUVE DE LA NON-APPARTENANCE D'UN HOMME AU ROYAUME DE DIEU, d'accord ? Et comme par ailleurs, Jean nous révèle que "Si quelqu'un ne naît d'en haut, il ne peut voir le Royaume de Dieu" (Jean 3:3), alors nous pouvons en déduire en final la suite de conséquences logiques suivante:

1-      SEULS CEUX QUE DIEU "A CONNUS" SONT "NÉS D'EN HAUT",

2-      CEUX QUI SONT "NÉS D'EN HAUT" SE RECONNAISSENT AU FAIT QU'"ILS NE PRATIQUENT PAS LE PÉCHÉ",

3-      Conclusion : LA PRATIQUE DU PÉCHÉ CONSTITUE UN SIGNE IRRÉFUTABLE DU FAIT DE "NE PAS AVOIR ÉTÉ CONNU" DE DIEU ET "NE PAS ÊTRE NÉ D'EN HAUT", d'accord ? Ceci est confirmé par ce passage :

1Jean 5:18 Nous savons que QUICONQUE EST NÉ DE DIEU NE PÈCHE POINT ; mais celui qui est né de Dieu se garde lui-même, et le malin ne le touche point.

 

4. Le signe qui démontre que tu "as connu" Dieu : ton "odeur de la connaissance de Dieu"

Une "odeur" qui produit "un double impact" autour de toi

Nous venons de voir que "le péché" (dans notre exemple: la cigarette) est le signe que produit celui qui "N'A PAS CONNU" Dieu. Maintenant qu'en est-il de celui qui "A CONNU" Dieu, quels signes produit-il ? Réponse : la Bible enseigne que l'homme qui "a connu" Dieu, celui qui est "né d'en haut", produit "UNE ODEUR DE LA CONNAISSANCE DE CHRIST" (voir 2Corinthiens 2:14 ci-dessous) et que cette "odeur" produit "un effet différent" sur les uns et les autres, selon que ces derniers "connaissent" eux-mêmes Dieu ou pas. Ils produisent donc "un effet vivifiant" pour ceux qui "ont été connus" de Dieu eux-aussi, mais "une odeur mortelle" pour ceux qui "n'ont pas été connus" de Dieu. Pourquoi une odeur mortelle direz-vous ? Parce que cette odeur "de Christ" révèle le péché que ces derniers produisent, et elle annonce ainsi implicitement le jugement de la condamnation de Dieu devant ce péché, c'est-à-dire "la mort", vous comprenez ?

2Corinthiens 2:14 Et grâces soient rendues à Dieu, qui nous fait toujours triompher en Christ, et qui manifeste par nous L'ODEUR DE SA CONNAISSANCE en tout lieu. 15 Car nous sommes LA BONNE ODEUR DE CHRIST de la part de Dieu, parmi ceux qui sont sauvés et parmi ceux qui périssent. 16 Aux uns, une odeur mortelle qui les tue ; aux autres, une odeur vivifiante qui les conduit à la vie.

 

5. Objection: Vous vous trompez, Dieu tolère les fumeurs, car je suis fumeur et je constate que Dieu bénit ma vie

La grande confusion au sujet du péché dans le monde chrétien

A l'image des trois amis de Job qui argumentait (à tort) que Job était manifestement pécheur puisque Job avait été frappé par Dieu de différents "maux", signes à leurs yeux de la malédiction de Dieu sur un homme, nous trouvons dans le monde chrétien la même fausse approche qui consiste à prétendre que la bénédiction de Dieu consiste à frapper de maux les pécheurs et à combler de bienfaits les enfants de Dieu, alors que la Bible nous montre que la bénédiction de Dieu sur Jésus a consisté à l'envoyer à la croix afin qu'il y soit crucifié, ce qui est exactement le contraire du principe de bénédiction prétendu par les hommes des églises d'aujourd'hui. CETTE HÉRÉSIE CONSISTE DONC À PRENDRE LES CIRCONSTANCES DE NOS VIES COMME DES CRITÈRES D'APPROBATION DE DIEU (au lieu de la Parole exclusive de Dieu la Bible), ce qui constitue une grave erreur puisqu'il est écrit :

Luc 18:7 Et Dieu ne ferait-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, quoiqu'il use de patience avant d'intervenir pour eux ? 8 Je vous le dis que bientôt il les vengera. Mais quand le Fils de l'homme viendra, pensez-vous qu'il trouvera la foi sur la terre ?

Question: Pourquoi Dieu ne frappe-t-il pas dès aujourd'hui les "chrétiens" qui prétendent avoir "connu" Dieu mais qui continuent à pratiquer le péché ?

A toi qui penses qu'au prétexte que "Dieu est amour", Dieu "tolère" ta pratique de la cigarette (ou tout autre péché) et que le signe de cette "tolérance" est démontré par le fait que Dieu ne te frappe toujours pas jusqu'à aujourd'hui, voici l'explication de cette "apparente clémence" de la part du Tout-puissant : Dieu s'est engagé (devant lui-même) à ne pas (plus) frapper les hommes "tant que dureront les jours de la terre" (voir Genèse 8:21 ci-dessous), et il continue donc à maintenir toutes choses (les saisons, la pluie, etc), et ce malgré le péché énorme de l'humanité, il attend donc jusqu'au jour du jugement dernier, c'est-à-dire jusqu'au jour où il mettra à exécution sa colère, et qu'il exécutera son jugement final. Car Dieu "espère" dans cet entre-temps que l'homme s'humilie et revienne à lui dans la repentance et l'humilité, afin de "se sanctifier" c'est-à-dire "ne plus pécher" puisqu'il est écrit que "sans la sanctification, personne ne verra le Seigneur" (Hébreux 12:14).

Genèse 8:21 Et Yahweh respira une odeur d'apaisement, et dit en son cœur : Je ne maudirai plus la terre à cause des hommes, quoique l'imagination du cœur des hommes soit mauvaise dès leur jeunesse ; et JE NE FRAPPERAI PLUS TOUT CE QUI EST VIVANT, COMME JE L'AI FAIT. 22 TANT QUE DURERONT LES JOURS DE LA TERRE, les semailles et les moissons, le froid et la chaleur, l'été et l'hiver, le jour et la nuit ne cesseront point.

 

Question: Pourquoi Dieu ne délivre pas dès aujourd'hui ses (vrais) enfants qui l'ont (vraiment) "connu" ?

Autre question concernant cette fois-ci les vrais enfants de Dieu : pourquoi ceux "qui ont connu" Dieu, ceux qui plaisent à Dieu par leur sanctification, leur non-pratique du péché, ne sont-ils pas encore "enlevés au Ciel" comme Dieu l'a fait avec Hénoc "qui marchait avec Dieu" (Genèse 5:24) ? Réponse : Dieu voulant que tous les hommes (pécheurs) soient sauvés, laisse encore ses enfants bien aimés sur la terre, bien qu'ils soient au milieu de l'adversité, au milieu des tribulations, de la souffrance, de la peine, et sous le feu du diable et de ses enfants, afin que ceux-ci répandent "l'odeur de sa connaissance", dans le but que tout homme et toute femme accepte de s'humilier et de revenir à Dieu et qu'ils se repentent sincèrement afin de recevoir de Dieu la vie.

2Corinthiens 2:14 Et grâces soient rendues à Dieu, qui nous fait toujours triompher en Christ, et qui manifeste par nous L'ODEUR DE SA CONNAISSANCE en tout lieu. 15 Car nous sommes la bonne odeur de Christ de la part de Dieu, parmi ceux qui sont sauvés et parmi ceux qui périssent. 16 Aux uns, une odeur mortelle qui les tue ; aux autres, UNE ODEUR VIVIFIANTE QUI LES CONDUIT À LA VIE.

Romains 8:29 Car ceux qu'il a CONNUS d'avance, il les a aussi prédestinés à être conformes à l'image de son Fils, afin qu'il soit le premier-né de beaucoup de frères. 30 Et ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés ; et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés.

Question finale : es-tu prêt à abandonner ta cigarette (ou tout autre péché) ?

Toi qui vient de lire ce message, as-tu compris que ta pratique de la cigarette (ou tout autre vice) est un signe de ton appartenance au royaume de Satan et non pas au Royaume de Dieu, et que SI TU FUMES, C'EST LE SIGNE QUE TU IRAS EN ENFER ? Si tu réponds "non", alors nous t'invitons à relire ce message une nouvelle fois après avoir imploré Dieu de t'ouvrir ton cœur et ton esprit afin que tu "reçoives" sa Parole, sinon tu n'entreras pas au Ciel puisque tu es pécheur, d'accord ? Fais-le sincèrement et avec la simplicité (le cœur) d'un petit enfant, et si tu n'y arrives pas, demande à Dieu de faire cela pour toi. Toi qui réponds "oui", alors humilie-toi devant Dieu et implore son pardon, repends-toi sincèrement en attendant que Dieu te visite (au temps qu'il aura lui-même fixé), et alors il te libérera de tous tes vices et de tous tes péchés car c'est pour cela que Jésus-Christ est venu sur la terre, puisqu'il est écrit : "Le Fils de Dieu est apparu afin de détruire les œuvres du diable" (1Jean 3:8). Alors tu seras sauvé, car Dieu est juste et fidèle pour te pardonner et te racheter (de la mort). Amen ?

Ne choisis pas la mort, ne méprise pas la grâce de Dieu, mais réfléchis, comprend et accepte le salut

Quant-à toi qui réfuteras ou qui mépriseras la Parole qui vient d'être révélée, sache que Dieu t'a visité aujourd'hui et qu'il te commande ardemment de te repentir, avant que la Parole de Dieu n'exécute son jugement final selon ce qui est écrit dans la Parole en question (voir Apocalypse ci-dessous). Alors réfléchis, rentre en toi-même et brise ton orgueil avant que Dieu ne le fasse à ta place et pour ta propre perte… éternelle, ce qui serait dommage puisque Jésus-Christ est mort pour toi. Accepte plutôt de te soumettre à lui maintenant, renonce à ta révolte parce qu'elle est vaine et dérisoire, et saisis le salut que ton Dieu te propose aujourd'hui, c'est mieux non ? APPREND À RÉSISTER AU DIABLE (QUI VEUT TE PERDRE) ET NON PLUS À DIEU (QUI VEUT TE SAUVER), ainsi parle Yahweh Dieu aujourd'hui à tout homme et à toute femme qui lit ce message : revenez à moi de tout votre cœur et je reviendrai à vous, afin de vous racheter, de vous sanctifier et de vous sauver. Je suis Dieu, je suis la vérité, je ne mens pas.

Apocalypse 22:11 Que celui qui est injuste soit encore injuste, et que celui qui est souillé se souille encore ; et que celui qui est juste pratique encore la justice ; et que celui qui est saint se sanctifie encore ! 12 Voici, je viens à toute vitesse, et ma rétribution est avec moi pour rendre à chacun selon son œuvre. 13 JE SUIS l'Alpha et l'Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. 14 Bénis sont ceux qui lavent leurs robes afin d'avoir droit à l'arbre de vie, et d'entrer par les portes dans la ville. 15 Mais seront laissés dehors les chiens, les sorciers, les fornicateurs, les meurtriers, les idolâtres et quiconque aime et pratique le mensonge.

 

1 parole pour mon peuple – www.1parolepourmonpeuple.net  – Des messages de Dieu pour son peuple – Abonnez-vous à la newsletter sur le site

ATTRIBUTIONS - DROITS D'AUTEURS - CREDITS PHOTO

Images

zagart701 / pt.123rf

Ruud Morijn / pt.123rf

NaturesFan1226 / Foter / CC BY-NC

Date de dernière mise à jour : 03 Oct 2015