ES-TU VRAIMENT PRÊT À RENONCER À TA PETITE MORT CHÉRIE ?

15735186 s

Es-tu vraiment prêt à renoncer

à ta petite mort chérie ?

Que démontre ta vie quotidienne (devant Dieu) ? – Ton picorage dans la Bible – Ou comment tu renvoies Dieu dans son ciel quand cela t'arranges

Message 1parolepourmonpeuple.net – Paris France – Mai 2014

 

Lecture de référence

Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. (Rom 12:1)

 

1.    Deux faces à tes pièces de monnaie: Le salut est-il vraiment gratuit ?

Notre marche quotidienne dans notre vie chrétienne nous parle du chiffre "deux", car elle nous parle de Jésus, celui qui avait "deux" natures: homme et Dieu, celui dont il est dit: "lui qui des deux n'en a fait qu'un" (Eph 2:14), c'est encore le symbolisme de la pièce de monnaie qui nous parle de ses "deux" faces et du "revers de la médaille", il nous parle de notre engagement en tant que chrétien. Oui c'est vrai, le salut est gratuit, mais la vie chrétienne qui en découle a bien un prix, et ce prix c'est le don de soi c'est-à-dire le renoncement, comme le dit l'apôtre Paul: "Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable (Rom 12:1). Or un "sacrifice vivant" n'est forcément pas quelque chose d'agréable ni de plaisant ni même de séduisant telle que la vie chrétienne qu'on nous annonce aujourd'hui dans nos Eglises. Jésus-Christ lui-même n'a-t-il pas souffert dans le cadre d'une vie de renoncement et de sacrifice? Ne sommes-nous pas nous-mêmes appelés à la même vie que la sienne, puisque la vie chrétienne nous conduit non seulement à ressembler à Jésus mais encore à boire la même coupe que la sienne, c'est-à-dire la coupe du renoncement et du don de sa vie, selon ce que Jésus a déclaré à son Père: "non pas à ma volonté mais la tienne" (Luc 22:42).

 

2.    Une vie chrétienne agréable ? – Une fête sur la terre ?

L'histoire d'un mensonge et d'un leurre

Cet engagement à suivre le modèle de Jésus est caractérisé par la cène: lorsque tu prends le pain et le vin, "tu annonces la mort du Seigneur jusqu'à ce qu'il vienne", tel que nous le dit la Parole  (1Cor 11:26), c'est-à-dire que tu t'engages à vivre et à suivre le modèle de Jésus, n'est-ce pas, et ce jusqu'à son retour prochain. Quelle vie chrétienne "agréable" pourrais-tu donc vivre ici-bas sur la terre, alors que ton Sauveur a donné sa propre vie pour toi, et est mort dans d'atroces souffrances? N'est-ce pas contradictoire? Cependant, cela doit rester ton choix de vie à toi, car Dieu te laisse libre de faire ton choix personnel et définitif. En effet, si tu préfères choisir de vivre dans la facilité et dans une petite vie agréable sur terre, ainsi que nous l'entendons dans la bouche des prédicateurs de la prospérité, tels que Joyce Meyer ou Joël Osteen, qui sont des discours séduisants pour le cœur de l'homme, et c'est bien la raison pour laquelle ces discours sont repris aujourd'hui dans nos Eglises, alors la Bible te dit que: "tu as ta récompense" (Mat 6:5), sous-entendu "dès maintenant", c'est-à-dire sur la terre. En d'autres termes cela démontre que tu as choisi d'avoir "ton ciel" maintenant, dans ta vie sur la terre, au lieu d'attendre d'avoir "ton ciel" au ciel, et par conséquent, il ne pourra plus rester encore de récompense (supplémentaire) pour ce temps-là, après la première mort, lorsque tu arriveras à la porte du ciel. La récompense, c'est la notion de rémunération au sens biblique, c'est-à-dire ce que ta vie aura mérité aux yeux de Dieu, ce sera-là ta "récompense". Autrement dit, le fait de ne pas avoir renoncé aux plaisirs du monde, ne pourra alors te conduire au ciel mais seulement en enfer, puisque tu auras refusé de te soumettre à Dieu et de vivre la vie que Dieu lui-même avait réclamé à son propre Fils Jésus, c'est-à-dire une vie de renoncement. Réfléchis encore. Comment obtiendrais-tu de ton côté ce que Dieu a refusé à Jésus lui-même, sachant que la Bible dit que Dieu ne fait pas de favoritisme ni d'acception de personnes (Rom 2:11)? Comment pourrais-tu croire encore à un tel mensonge? Dieu t'aimerait-il toi plus que Jésus ?

 

3.    Ton orgueil et ta cupidité t'aveuglent mais la Parole de Dieu te parle

Ta cupidité, ta convoitise et ton orgueil t'aveuglent, mais comprends que c'est Dieu seul qui peut faire tomber les écailles de tes yeux, cependant non pas avant de t'être humilié, repenti et brisé devant lui, c'est-à-dire en tombant à genoux à ses pieds dans les larmes de la culpabilité et de la repentance. Tant que tu n'auras pas brisé ton orgueil, tu resteras donc dans ton aveuglement et ta conscience semblera pourtant confirmer que tu es dans la vérité à tes propres yeux, tandis que la borne de référence que constitue la Bible est la seule à pouvoir tirer le signal d'alarme dans ta tête, afin de révéler à ton propre entendement que ton raisonnement est faux, que tu es dans l'erreur, et que tout ceci te conduit vers une catastrophe personnelle certaine et inévitable. Maintenant, si tu continues à nier l'évidence de la Parole, alors Dieu te dit que "tu as ta récompense", mais au moment du jugement, tu ne passeras pas l'épreuve du feu et tu iras avec tous ceux qui auront préféré eux-aussi vivre dans les plaisirs, pourtant trompeurs, insuffisants et de très courte durée, du monde, plutôt que de suivre Jésus, de prendre ta croix, et de pratiquer "les œuvres de la repentance", que la vie chrétienne authentique réclame pour ne pas dire impose. Le fait que tu lises ce texte aujourd'hui constitue une preuve supplémentaire que Dieu t'aura prévenu, et que personne ne pourra prétexter devant lui, être pris en traître devant le jugement de Dieu, au grand jour de l'entrée dans l'éternité.

 

4.    Le ciel et la terre pour témoins, mais de quoi ?

Ton adhérence au diable – Renoncer à ta petite mort chérie que tu aimes tant

Dieu te dit donc une fois de plus aujourd'hui: "J'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre : j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité" (Deut 30:19). Maintenant comprends mon frère ma soeur que si tu choisis la vie, alors tu dois renoncer à la mort, c'est-à-dire renoncer à "la vie de la mort", celle pour laquelle tu vivais avant de prendre cette décision. Or "la vie de la mort" correspond à la facilité et les plaisirs trompeurs et autres "petits péchés" que le diable te propose sur la terre, afin de te maintenir avec lui dans la même destinée que la sienne, et qui te conduiras à la même mort que la sienne, car la terre a été maudite après que Adam ait péché, il en découle que si tu t'attaches et que tu mets ton coeur dans toutes les choses qui sont attachées à la terre, c'est alors que tu auras choisi toi-même la malédiction et non pas la bénédiction, puisque Dieu a maudit la terre à cause du péché d'Adam. Voici le texte: "Il dit à l'homme : Puisque tu as écouté la voix de ta femme,  le sol sera maudit à cause de toi" (Gen 3:17). Le ciel c'est la bénédiction, puisque c'est le trône de Dieu, la terre c'est la malédiction, puisque Dieu l'a maudite à cause du péché d'Adam. Ce sont donc bien le ciel et la terre qui témoigneront contre toi au jour du jugement dernier, et non pas Dieu. Ce sont par conséquent bien le ciel et la terre qui diront eux-mêmes dans quel endroit sera ta place, ou bien au ciel ou bien en enfer, car Dieu est juste. Alors maintenant, ne dis plus que tu as choisis la vie, si ta vie quotidienne démontre que tu as choisi la mort, tu comprends?

 

5.    Ton picorage dans la Bible

Je fais mon marché dans les versets qui me plaisent et je laisse les autres – Ou comment tu renvoies Dieu dans son ciel quand cela t'arranges

Tu ne peux pas prendre seulement une partie du message de la Bible, et laisser l'autre partie comme si elle n'y était pas, sinon tu fais comme si une pièce de monnaie avait une seule face ou bien comme si Jésus n'avait qu'une seule nature, soit homme ou soit Dieu mais pas les deux, ou bien tu fais comme si Dieu était amour mais pas justice. Tu sais pourtant très bien que quand tu vas faire tes courses au supermarché, tu ne peux pas ressortir sans en régler le prix à la caisse. Regarde bien ceci, toi-même ne dis-tu pas à tes propres enfants devenus grands d'arrêter de croire au Père Noël? Mais pour toi tu voudrais continuer à y croire parce que ça t'arranges, parce que tu ne veux pas renoncer à tes petits plaisirs du monde, alors tu es prêt à croire aux mensonges du diable, qui pourtant sont grotesques, ridicules et totalement impossibles à croire à la lumière de la Bible. Alors redescends maintenant de ton piédestal, et abandonnes ton orgueil et la convoitise de ta vanité, et humilie-toi vraiment devant ton Dieu, parce que cela sera salutaire et en réalité ce sera le seul moyen d'entrer au ciel, selon ce que Jésus a lui-même déclaré: "Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n'est pas digne de moi" (Mat 10:37-38). Alors si tu veux être digne de Jésus, tu sais ce qu'il te reste à faire, renoncer à ta vie afin de gagner Christ comme Paul écrivait aux Philippiens. Je t'aurai suffisamment prévenu dit ton Dieu. Celui qui aura voulu sauver sa vie la perdra mais celui qui l'aura perdue la retrouvera. Amen?

 

J'ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, et d'être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s'obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi, Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, pour parvenir, si je puis, à la résurrection d'entre les morts. (Phil 3:8-11)

 

Chant

Susana Allen - Shalom Aleichem

https://www.youtube.com/watch?v=0H2-8IKIGlw&list=PLbDGiHE11ipXg6CUpiT7eszunYRnQUbXD&index=68

Rédempteur adorable

https://www.youtube.com/watch?v=RVWwhu9PE24&list=PLbDGiHE11ipWodwzbNMIO2l6k0QaNtYlP&index=5

Ton amour me réclame, me voici, cher sauveur. Prends mon corps et mon âme pour prix de ta douleur. Oui, mon âme ravie désormais ne veut plus Que vivre de ta vie, à ta gloire, ô Jésus.

 

 

1 parole pour mon peuple – www.1parolepourmonpeuple.net  – Des messages de Dieu pour son peuple – Abonnez-vous à la newsletter sur le site

 

ATTRIBUTIONS - DROITS D'AUTEURS - CREDITS PHOTO

Images

zagart701 / pt.123rf  |  Ruud Morijn / pt.123rf

Ruud Morijn / pt.123rf

Date de dernière mise à jour : 18 Oct 2015